Incrivez-vous pour venir dialoguer avec nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Fausse couche et deuil périnatal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulie
Admin
Admin


Messages : 543
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Fausse couche et deuil périnatal   Dim 23 Aoû 2009, 12:16 am

INFORMATIONS UTILES
Voici des informations trouvées sur le net pouvant vous êtres utiles à ce sujet...


Fausse couche




Qu’est-ce qu’une fausse couche?

Une fausse couche, qu’on appelle aussi un avortement spontané, est une grossesse interrompue de façon naturelle au cours des 20 premières semaines. « Avortement » est le mot utilisé par les professionnels des soins de santé pour décrire l’interruption volontaire ou involontaire d’une grossesse, qui a lieu avant que le fœtus puisse survivre à l’extérieur du corps de la femme.

Environ 10 % à 20 % des grossesses confirmées se terminent en fausses couches. Les fausses couches se produisent en général au cours des 12 premières semaines de grossesse, mais elles peuvent aussi avoir lieu au cours des deuxième et troisième trimestres. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de cause précise. Une fausse couche peut être causée par un problème de développement du fœtus, un problème dans l’utérus ou le col de l’utérus ou un problème lié aux hormones secrétées par le corps.



Certaines femmes sont-elles plus à risque?

Toutes les femmes peuvent faire une fausse couche, mais certaines conditions font qu’une femme est plus à risque. Il est important de savoir que même si vous êtes ou si vous avez été dans une ou plusieurs des conditions suivantes, il ne s’agit pas nécessairement de la cause de votre fausse couche.

Conditions:

* Vous avez déjà fait au moins une fausse couche.
* Vous avez donné naissance à un enfant mort-né après 4 à 8 mois de grossesse.
* Vous avez déjà accouché prématurément.
* Vous avez eu du mal à tomber enceinte.
* Vous souffrez d’un trouble médical chronique, comme le diabète, le lupus, l’hypothyroïdie, l’endométriose, une infection, des fibromes.
* Vous avez eu la rubéole ou une toxoplasmose pendant votre grossesse.
* Vous avez un utérus anormal ou un col de l’utérus faible.




Si j’ai fait une fausse couche, est-ce que cela signifie que j’aurai des problèmes si je tombe de nouveau enceinte?


Si vous avez fait une fausse couche, les chances sont bonnes que votre grossesse suivante soit normale. Si vous en avez fait plus d’une, vous devriez consulter un spécialiste en obstétrique-gynécologie pour effectuer des tests. Même 75 % des femmes qui ont fait 3 ou 4 fausses couches peuvent encore avoir une grossesse normale.



Que peut-on faire si j’ai des symptômes d’une fausse couche?


Pendant les 14 premières semaines de grossesse, on ne peut pas faire grand-chose pour empêcher une fausse couche. Si elle commence alors que la grossesse est plus avancée, quelques mesures peuvent diminuer les risques de perdre l’enfant.

Lorsque la fausse couche a eu lieu, l’objectif principal est de prévenir toute infection et hémorragie (le fait de perdre trop de sang) chez la mère.

Si vous avez des symptômes d’une fausse couche, vous devriez rester couchée, faire le moins d’activités possible et ne pas avoir de relations sexuelles jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Le fait de limiter vos activités ne garantit pas que vous ne ferez pas de fausse couche.



Quels sont les symptômes?

* Pertes brunes ou rouge vif, avec ou sans crampes.
* Douleur dans le bas du dos ou crampes dans le ventre, ou douleur qui est toujours là ou qui cesse et reprend.
* Tissus, pertes ressemblant à des caillots ou fluide transparent ou rose qui jaillit de votre vagin.
* Nausées.
* Signes de la grossesse moins évidents.
* Seins moins sensibles qu’ils ne l’étaient.
* Étourdissements.

D’habitude, ces symptômes empirent à mesure que la fausse couche progresse. Les saignements deviennent alors plus importants et les crampes ou, contractions, font de plus en plus mal.



Quelles sont les causes d’une fausse couche?

Dans la plupart des cas, il n’y a pas de cause précise. Une fausse couche est généralement causée par un problème de développement du fœtus, mais elle relève parfois d’un problème dans l’utérus ou le col de l’utérus ou d’un problème d’hormones.



Comment le médecin peut-il dire qu’il s’agit d’une fausse couche?

Les saignements vaginaux sont en général un des premiers symptômes, mais ils ne se produisent que chez environ 20 % des femmes enceintes, et chez moins de la moitié des femmes qui font vraiment une fausse couche. Vous devriez conserver tout tissu ou toute substance ressemblant à un caillot provenant de votre vagin et le montrer à votre médecin.

* Un examen pelvien interne peut aider le médecin à savoir si le col de votre utérus est dilaté ou non.
* Un ultrason peut montrer si la grossesse se poursuit normalement ou non, si elle est ectopique (à l’extérieur de l’utérus, par exemple dans une des trompes) ou si vous portez plus d’un fœtus.
* Une analyse de sang permet de connaître le taux d’hormones de grossesse dans votre sang. On peut faire une autre analyse pour voir combien de sang vous avez perdu et si vous avez une infection. On prélèvera du sang pour vérifier votre groupe sanguin. Si vous avez un Rh négatif, vous devriez prendre du RhoGAM. Parlez-en à votre médecin.

Rendez-vous au service des urgences ou chez votre médecin:

* si vous êtes enceinte et avez des saignements vaginaux, avec ou sans crampes.
* s’il y a des tissus ou des caillots qui s’écoulent de votre vagin. Conservez ces tissus ou caillots et apportez-les.
* Il se peut que vous connaissiez des saignements importants avec des caillots après une fausse couche. Nous devrons alors peut-être procéder à une dilatation et à un curetage.



Rétablissement après une fausse couche?

Il est normal de se sentir triste et bouleversée après l’interruption d’une grossesse désirée. Votre partenaire et vous devez prendre le temps de surmonter cette épreuve. Ne vous blâmez surtout pas de la situation, car elle n’est presque certainement pas causée par quelque chose que vous ou votre partenaire avez fait. De plus, il n’y a en général rien à faire pour prévenir une fausse couche. Il est possible de retomber enceinte tout de suite, mais il est préférable d’attendre d’avoir eu 1 ou 2 menstruations normales.

_________________
puppyUlie
Revenir en haut Aller en bas
http://ulierando.wordpress.com/
Ulie
Admin
Admin


Messages : 543
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Fausse couche et deuil périnatal   Dim 23 Aoû 2009, 12:21 am

Bonjour,

Ayant fait une fausse couche en Novembre 2006,
un jeudi soir, jour de ma fête,
je sais combien c'est difficile sur le moral.

Personnellement, j'aurais bien aimé prendre quelques temps de repos avant de retourner au travail, question de reprendre le dessus sur mes émotions.

À cette époque, je ne savais pas...
Je suis donc retournée au travail le lundi suivant...


SACHEZ QUE...

Selon le site web d'éducaloi: http://www.educaloi.qc.ca/loi/parents/84/

La Loi sur les normes du travail vous permet de prendre un congé de maternité de 3 semaines lorsque vous avez fait une fausse-couche ou que vous avez subi un avortement avant le début de la 20e semaine de grossesse.

Si vous subissez une fausse couche ou si vous accouchez prématurément à partir de la 20e semaine de grossesse, vous bénéficiez d’un congé de maternité de 18 semaines.

Si vous subissez une fausse-couche à partir de la 19ème semaine de grossesse, vous avez droit aux prestations de maternité comme si vous aviez mené votre grossesse à terme.

Pour obtenir votre congé, vous devez informer par écrit votre employeur de l'évènement en lui mentionnant la date prévue pour le retour au travail et joindre à cet avis un certificat médical attestant de la fausse-couche, de l'avortement ou de l'accouchement prématuré.


Par que c'est important de prendre le temps...

_________________
puppyUlie
Revenir en haut Aller en bas
http://ulierando.wordpress.com/
Guest
Invité



MessageSujet: Re: Fausse couche et deuil périnatal   Dim 23 Aoû 2009, 7:23 am

Moi je suis très à risque à cause que je fais de l'endométriose grade 4 =/. c'est stressant toutes ces histoires =/.
Par contre pour moi le retour au travail serait primordial. Question de ne pas rester chez moi à penser à ca! j'aurais besoin de me changer les idees
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fausse couche et deuil périnatal   Aujourd'hui à 11:24 am

Revenir en haut Aller en bas
 
Fausse couche et deuil périnatal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fausse couche, je culpabilise
» comme un fausse couche....
» fausse couche....
» Fausse couche
» livre - Aimé - Autour de la fausse couche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Essayeuses Québécoises :: Les Essayeuses :: La Fausse Couche et Le Deuil Périnatal-
Sauter vers: