Incrivez-vous pour venir dialoguer avec nous
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 laccoucher en maison de naisance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyndie
Admin
Admin


Messages : 828
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 28
Localisation : Québec, Québec

MessageSujet: laccoucher en maison de naisance   Dim 09 Aoû 2009, 12:10 am

Accoucher en maison de naissance

Les femmes en bonne santé et dont la grossesse se déroule normalement peuvent, si elles le souhaitent, accoucher avec les sages-femmes de la maison de naissance.

Lors d'un accouchement en maison de naissance, on distingue :

* le suivi du travail et l'accouchement (présence de deux sages-femmes)
* la surveillance postnatale immédiate (environ 6 à 12h à la maison de naissance)
* puis chaque jour, le suivi postnatal à domicile, avec soins, support et conseils pour l'allaitement

Beaucoup de parents se posent des questions sur l'accouchement en maison de naissance. Nous avons essayé d'y répondre le mieux possible.

Tout le monde peut-il accoucher en maison de naissance ?
Quel suivi de grossesse est nécessaire pour accoucher en maison de naissance ?
Le jour de l'accouchement, à quel moment faut-il se rendre à la maison de naissance ?
Quel est le matériel à prévoir pour un accouchement en maison de naissance ?
Un gynécologue est-il présent lors de l'accouchement ?
Et si je veux une péridurale ?
Et si une complication survient ?
Quels sont les soins donnés au bébé ?
Combien de temps puis-je rester après l’accouchement ?



Tout le monde peut-il accoucher en maison de naissance ?

Non, car il y a des conditions bien précises de sécurité, à savoir :
* la future maman doit être en parfaite santé,
* la grossesse doit s’être déroulée normalement,
* la grossesse est arrivée à terme, donc au moins à 37 semaines,
* le bébé se présente par la tête,
* le bébé est également en bonne santé dans l’utérus.

Quand le travail commencera, la sage-femme fera une évaluation continue afin d’être sûre de pouvoir rester à la maison de naissance, ce qui constitue la majorité des cas.

A la moindre circonstance particulière comme par exemple le bébé qui ne supporte pas bien les contractions, le liquide teinté à la rupture de la poche, le travail qui stagne, des pertes de sang plus importantes après la naissance du bébé,… un transfert vers l’hôpital est organisé. L’hôpital de transfert en cas d’urgence est la clinique Sainte Elisabeth qui reprend alors la main et les décisions à prendre mais où les médecins et les sages-femmes nous assureront un bon accueil. S’il n’y pas d’urgence (la maman souhaite une péridurale, le bébé ne place pas bien sa tête…), on peut se diriger vers l’hôpital choisi par les parents.

En plus des conditions médicales, il y a aussi les conditions plutôt psychologiques car le travail et l’accouchement en maison de naissance se font avec la douleur. Aucune analgésie ni anesthésie n’est réalisée en dehors de l’hôpital mais les femmes sont évidemment accompagnées et soutenues par une sage-femme pour elle seule durant tout le travail et deux sages-femmes lors de la naissance. Une multitude d’outils sont utilisables pour accepter et gérer cette douleur.


Quel suivi de grossesse est nécessaire pour accoucher en maison de naissance ?

La grossesse est suivie médicalement par les trois sages-femmes qui gèrent la maison de naissance. La surveillance médicale consiste, tout comme avec le gynécologue, en :
* une ouverture du dossier prénatal avec une anamnèse (interrogatoire) approfondie
* la prise de sang complète de début et fin de grossesse
* la surveillance des paramètres physiques comme la tension artérielle, la hauteur et la souplesse de l’utérus, l’auscultation du rythme cardiaque, l’analyse des urines (protéines et sucre), les prises de sang de surveillance de l’immunité rubéole, toxoplasmose et cytomégalovirus (CMV) durant la grossesse, la présentation et le poids du bébé, le monitoring si nécessaire.

Les sages-femmes peuvent réaliser les demandes de laboratoire, d’échographies et de tout autre examen qu’elles jugeraient utiles pour la surveillance adéquate de la grossesse et le pronostic de l’accouchement.

Ainsi, les sages-femmes sont compétentes pour suivre la grossesse pour autant qu’elle se déroule normalement et ont l’obligation de partir à la recherche des anomalies. Si elles dépistent une anomalie ou une pathologie, elles sont légalement obligées d’en référer à un médecin, soit votre gynécologue, soit un médecin qu’elles choisissent si vous n’en avez pas encore.

Les sages-femmes préconisent trois échographies durant la grossesse. Celles-ci doivent être réalisées par un médecin qui peut être de votre choix. La première échographie réalisée dans le premier trimestre permet de vérifier que la grossesse est bien dans l’utérus, de savoir combien il y a de bébés, de vérifier l’âge de la grossesse s’il y a un doute au départ des dernières règles, et à 12 semaines de grossesse d’apprécier la clarté nucale (épaisseur de la nuque) comme facteur évaluant le risque de présence d’une trisomie 21. La deuxième échographie est morphologique et sert essentiellement à partir à la recherche d’une anomalie. Elle est réalisée par un médecin spécialisé en écho-morpho entre 22 et 25 semaines. La dernière échographie, aux alentours de 34 semaines, vérifie le flux sanguin, la présentation et le poids du bébé. Elle confirme aussi la localisation du placenta ce qui est fondamental pour accoucher à la maison de naissance.



Le jour de l'accouchement, à quel moment faut-il se rendre à la maison de naissance ?

Le travail commence par la survenue de contractions et /ou par la rupture de la poche des eaux. La sage-femme de garde souhaite être prévenue quand les contractions sont régulières et douloureuses ainsi que quand la poche se rompt même sans contractions.


Quel est le matériel à prévoir pour un accouchement en maison de naissance ?

En fin de grossesse, les futures mamans reçoivent une liste du matériel à préparer pour se rendre à la maison de naissance et s’y sentir bien durant le travail, l’accouchement et les suites de couches. Il s’agit d’un matériel simple et personnel car tout le matériel nécessaire aux soins se trouve à la maison de naissance.

Les couples ont également la possibilité de suivre les séances de préparations à l’accouchement organisées à la maison de naissance, afin d’avoir l’occasion de rencontrer encore les premières mais aussi les deuxièmes sages-femmes.

Un gynécologue est-il présent lors de l'accouchement ?

Non il n’y a pas de gynécologue à la maison de naissance, ni durant les consultations prénatales, ni durant le travail et l’accouchement. Si les sages-femmes estiment qu’elles doivent avoir un avis obstétrical ou une consultation par un médecin, soit elles demandent aux mamans de prendre un RV, soit elles téléphonent au médecin, soit elles organisent le transfert en milieu hospitalier.

Par contre au moment de la naissance, il y a toujours deux sages-femmes présentes. La deuxième sage-femme de garde est appelée par la première sage-femme qui la prévient de la mise en route du travail et la rappelle lorsque l’accouchement est proche afin qu’elle soit présente durant l’accouchement et la délivrance du placenta. C’est une mesure de sécurité organisée comme à l’hôpital, permettant d’avoir une professionnelle de plus en cas de soucis, et dont la prestation est remboursée intégralement par l’INAMI.

Et si je veux une péridurale ?

Il est normal lorsqu’on a mal de désirer une péridurale. Si vous en parlez, il est évident que les sages-femmes feront le point avec vous. A moins que le bébé soit sur le point d’arriver, si c’est vraiment votre souhait pour la suite du travail, votre transfert à l’hôpital sera alors organisé afin que vous puissiez en bénéficier. Comme cela ne constitue pas une situation d’urgence, le choix de l’hôpital se fera en fonction de ce que vous aviez prévu avec la sage-femme en fin de grossesse.

La sage-femme vous accompagnera alors jusqu’à l’hôpital afin de passer le relais à l’équipe hospitalière avec le dossier prénatal et le suivi du travail jusqu’à votre transfert. Une fois installée à l’hôpital, vous verrez avec la sage-femme si vous souhaitez qu’elle reste auprès de vous jusqu’à la naissance. C'est possible

Et si une complication survient ?

Si une complication survient, le transfert vers l’hôpital est organisé rapidement. S’il s’agit d’une urgence (pertes de sang anormales, rythme cardiaque fœtal faible, hausse de tension importante) vous serez orientée vers l’hôpital le plus proche, S’il n’y a pas de grande urgence, l’hôpital de votre choix peut être envisagé.

La décision de transfert en cas de pathologies revient toujours à la première sage-femme qui estime que la suite du travail ou de l’accouchement ne peut se poursuivre à la maison de naissance. Bien évidemment, en attendant le transfert, le plus souvent une perfusion est installée et les premiers gestes d’intervention (injection de médicaments pour réguler une hémorragie par exemple) ou de réanimation (oxygénation ou ventilation du bébé par exemple) sont entrepris.

Le transfert peut se réaliser avec la voiture du couple ou de la sage-femme, ou par ambulance.


Quels sont les soins donnés au bébé ?

Les soins minimaux sont donnés au bébé, cela afin d’assurer sa sécurité physique mais aussi de le déranger le moins possible. Ainsi, à la naissance, le score d’Apgar est établi mentalement par les sages-femmes présentes en appréciant essentiellement sa respiration, sa coloration, ses réflexes et son rythme cardiaque. Par la suite, le bébé, qui a été présenté sur le ventre de sa maman, est observé régulièrement afin de vérifier sa bonne adaptation à la vie extra-utérine. Le temps de rencontre entre les parents et le bébé n’est pas minuté et est laissé à l’appréciation des parents, excepté intervention nécessaire auprès du bébé ou de la maman. Ensuite, une des deux sages-femmes propose d’habiller le bébé (vêtements préalablement chauffés et pesés), de raccourcir le cordon ombilical (pose d’une petite pince ombilicale) et de peser le bébé habillé pour un meilleur confort (puis déduction du poids des vêtements). Enfin, si elle n’a pas encore eu lieu, une première tétée au sein est proposée au bébé.

Ainsi, aucune intervention systématique n’est envisagée et les mucosités buccales ne seront aspirées que si nécessaire, de sorte que le bébé soit le moins possible séparé de ses parents. Un bain n’est pas préconisé par les sages-femmes pour ne pas refroidir le bébé mais ceci est laissé à l’appréciation des parents. Le bébé sera mesuré après les premières 24 heures.
En ce qui concerne la désinfection des yeux, les sages-femmes ne la réalisent pas car elles l’estiment inutile. Enfin, l’administration (par voie orale) de la vitamine K (Konakion) est discutée avec chaque couple.
Combien de temps puis-je rester après l’accouchement ?

Les mamans réalisent le travail et accouchent dans notre chambre de naissance (pièce avec la baignoire). Lorsque la délivrance du placenta a eu lieu, que l’éventuelle suture est réalisée, que la maman est rafraîchie, que le bébé est habillé et a tété, le couple est alors installé dans la chambre de repos.

Le temps de repos est variable d’une femme à l’autre mais il est évident que quelques heures sont nécessaires avant d’envisager le retour à la maison. De plus, ce temps va être conditionné par la longueur du travail et le moment de la naissance.



Le temps de repos va donc varier entre quelques heures et 36h avec une moyenne de 6 à 24h sur place.

Dans tous les cas, le couple ne repart qu’avec l’accord de la première sage-femme qui est revenue vérifier tous les paramètres physiques chez la maman et chez le bébé. Par la suite, la première sage-femme ou une autre sage-femme de la maison de naissance assureront les visites au domicile du couple afin d’aider les mamans dans leur démarrage d’allaitement et de soins autour du bébé ainsi que pour vérifier, comme à l’hôpital, tous les paramètres physiques chez le bébé et la maman.

_________________
Bébé a


Revenir en haut Aller en bas
http://essayeuses-qc.forumactif.org/forum.htm
 
laccoucher en maison de naisance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourcentage d'humidité pour une maison
» chambre maison bleue de chez aubert
» question visite maison avant signature
» mélange à crêpe maison
» Le Havre. La Maison des arts du récit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Essayeuses Québécoises :: Les Futures Mamans :: La Grossesse, de la Conception à l'Accouchement :: Acouchement :: Méthode accouchement :: Accouchement dans une Maison de naisance-
Sauter vers: